Dossier : les RPG sur PC

D’abord apparut sur plateau, le genre RPG est devenu inévitablement un phénomène de mode dans le monde du jeux vidéo. En effet, il suffit de voir le nombre de sorties et de RPG populaires sur toutes les plates-formes pour se rendre compte que c’est désormais un genre répandu et en perpétuelle expansion. Néanmoins, on remarque qu’entre ces plates-formes, le genre connaît des divergences notables. C’est pourquoi nous allons avant tout faire le point sur l’état des RPG sur PC, car c’est à ce niveau qu’il y a le plus de critiques à exprimer.

Les RPG sur PC, des débuts hésitants…

Il est avant tout bon de remarquer que les RPG sur PC ont nettement évolué depuis leurs premiers balbutiements dans les années 80. A l’époque, on jouait à ces jeux tout ce qu’il y a de plus classiques et quasiment identiques aux jeux de plateau. A noter que furent développés des ancêtres connus comme la série Ultima, Dungeons & Dragons, Wizardry, ou encore Might and Magic. Nous avions donc le schéma classique d’un RPG, où vous contrôlez un personnage se baladant dans un univers plus ou moins guilleret, avec toutes les notions d’ « inventaire », de « stats points », de « skills »…

C’est à peu près vers le milieu des années 90 que l’on aperçoit que de nouveaux types de RPG prennent naissance. On peut par exemple citer Heroes of Might and Magic, qui mèle le RPG à la sauce stratégie, Ultima Online qui lui va plutôt tenter de fusionner RPG et MMO (Massive Multiplayer Online) pour évidemment forger l’un des premiers MMORPG phare. C’est de ce fait que les RPG PC vont se différencier des RPG sur consoles, puisque sur l’un, nous aurons une gamme diversifiée mais pas forcément bien accueillit, contre une autre gamme plus classique mais aussi plus travaillé (et surtout plus orientale. Qui a dit que les jeux asiatiques n’écrasaient pas les jeux occidentaux?).

World of Warcraft, une seconde naissance du RPG PC ?

Ainsi, il est vrai que de nos jours on constate une forte émancipation du RPG PC, avec notamment une prise de conscience des développeurs (et des éditeurs) de créer de véritable hits. Nous pouvons prendre l’exemple de World of Warcraft ou de Lineage, deux jeux qui ont réussi leur entrée fracassante sur PC. Mais il y a également les RPG plus « old school » qui ont droit à leur petit mot, comme l’excellent NeverWinter Nights (surtout aidé par sa simplicité à créer des mods), Morrowind ou encore la série toujours vivante de Heroes of Might en Magic.

Seulement voilà, on serait un peu tenté de dire «et c’est tout ?», car en effet, si uniquement quelques titres sont à retenir, et rehaussent la considération sur le RPG PC, il faudrait discuter de l’originalité de leur univers, de leur concept… Parce que c’est bien là que le bas blesse. On se retrouve trop souvent face à des jeux à l’architecture médiévale et trop ressemblante. On verra et reverra toujours les mêmes monstres représentés plus ou moins de la même manière (à savoir les orcs, les dragons…), avec le même ordre de puissance… Généralement, on se battra aussi plus souvent qu’on ne fera de quêtes intéressantes.

On pourrait donc dire que c’est un peu un combat entre deux mondes, avec d’une part l’univers occidental, sûr mais répétitif, et d’autre part les univers orientaux, diverses et variés. Mais comment rendre un jeu original et percutant pour les consommateurs ? On prendra pour exemple le MMORPG Ryzom, qui aura tenté de former un univers particulier, loin des sempiternelles landes du type la Lord of the Rings. Malheureusement, le jeu n’a pas marché. C’est à croire que finalement sur PC, trop peu de monde s’intéresse aux RPG novateurs et innovateurs. Alors que d’un côté nous attendons une plus grande variété de ces univers, on se rend compte qu’on a du mal à décoller de la vision d’un monde fantastique selon Tolkien.

RPG sur pc, un nouvel espoir ?

Nous retiendrons donc que si les RPG PC existent depuis belle lurette, on se rend compte qu’il faudrait certainement passer à un stade supérieur désormais. On ne peut éternellement se contenter de la même soupe que l’on nous sert depuis près de 20ans. Le monde fantastique vu actuellement par les occidentaux (à savoir, basé sur Lord of the Rings), montre ses limites. Le cas est identique au niveau du gameplay, puisque nous ne verrons peut-être jamais sur PC la complexité d’un RPG console, où il faut parfois mêler combo, attaques et sorts soignés… Après, pour l’aspect graphique, il est clair qu’on est encore loin des œuvres d’arts (car il faut bien l’appeler comme cela) des asiatiques pour leurs jeux-video.

Bref, vous l’aurez compris en lisant cet article, mais l’état des RPG sur PC semble mal en point. A toujours nous resservir les mêmes jeux au concept identique, on arrive à saturation. C’est donc aussi bien aux créateurs de jeux-vidéo et aux consommateurs de changer leur point de vue sur ce que doit être un RPG sur PC. Il faudrait certainement que l’image du RPG ultime cesse de renvoyer directement aux consoles. Bien sûr, il ne faut pas non plus se retrouver avec des jeux comme Final Fantasy, Grandia ou les Tales, mais nous pouvons espérer un changement des mentalités et de la conception d’un vrai RPG PC.

Je ne terminerai cet article que par une note partagée : « Au secours ! »

Dossier : les RPG sur PC
4 (80%) 5 vote[s]

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de